Skip to main content

Résilience aux catastrophes naturelles et assurance paramétrique

Tandis que le marché de l’assurance reste ferme et que les budgets de risque demeurent limités, de nombreuses organisations ont de plus en plus de difficulté à combler leurs tours d’assurance, ce qui laisse des lacunes de protection potentiellement problématiques et oblige de nombreux gestionnaires de risque à prendre à leur charge une part accrue du risque.

L’assurance paramétrique aide de plus en plus les acheteurs à repenser leur accès au capital en offrant une solution de gestion du risque venant compléter leur programme traditionnel, afin d’améliorer la résilience et la capacité, en particulier sur le plan des catastrophes naturelles rares et imprévisibles (événement « cygnes noirs »), comme les tremblements de terre, les feux de forêt, les tempêtes de vent nommées, etc. L’assurance paramétrique est une solution de gestion des risques potentiels liés à tout phénomène météorologique pouvant être indexé par un tiers indépendant.

Au-delà des catastrophes naturelles, l’assurance paramétrique convient également bien aux autres événements exogènes et interruptions des activités sans dommages. En utilisant des données vérifiables, transparentes et cohérentes, les assureurs peuvent établir des polices d’assurance paramétrique qui couvrent certains événements comme la chute du tourisme, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et les pandémies, soit des événements qui entraînent des répercussions, peu importe les dommages matériels subis par l’assuré.

 

Comment l’assurance paramétrique fonctionne-t-elle?

L’assurance paramétrique est une solution novatrice et directe pouvant être utilisée comme un puissant outil de résolution de problèmes dans le domaine de la gestion des risques :

  • Ces polices versent une indemnité lorsque survient un événement mettant en jeu la garantie. L’événement doit être validé par un tiers indépendant, et il n’est pas nécessaire que le sinistre soit soumis à un processus d’expertise. S’il n’y a aucun différend, les organisations reçoivent souvent rapidement des prestations paramétriques. Les indemnités sont calculées en fonction de l’indice de gravité des événements.
  • La structure de l’indemnité est négociée à l’avance et normée, et elle est déterminée avant l’établissement de la police.
  • De façon générale, la couverture est large – ordinairement, tout intérêt économique découlant d’un événement. Des risques non assurables deviennent assurables.

Les solutions paramétriques peuvent être utiles de trois façons :

  1. Il s’agit d’une couverture ascendante et, tant que ce sont des événements qui déclenchent les paramètres de la police, la couverture est disponible. Elle peut être utilisée comme franchise pour risques extrême et servir à compléter la tour.
  2. Pour les gestionnaires de risque qui ont de la difficulté à combler la capacité des tours sur le marché ferme actuel, l’assurance paramétrique peut représenter une source supplémentaire d’assurance excédentaire.
  3. Sans assurance paramétrique, la couverture pour les risques non traditionnels liés à un événement est auto-conservée ou auto-assurée. L’assurance paramétrique fournit le capital nécessaire pour couvrir ces risques et améliorer la résilience.

 

Une solution pertinente pour les catastrophes naturelles

L’assurance paramétrique peut aider les organisations à apparier les capitaux fournis par l’assurance à leurs profils de risques précis, ce qui leur procure plus de liquidités lorsque surviennent les événements qui influent le plus le plus sur le risque, comme les catastrophes naturelles. Les gestionnaires de risque qui comprennent bien le coût total du risque peuvent utiliser l’assurance paramétrique pour compléter leurs programmes d’indemnisation traditionnels, puisque certains risques non assurables sont désormais assurables.

Bien que l’assurance paramétrique puisse sembler plus coûteuse que l’assurance traditionnelle, cette solution peut réduire le coût total du risque si elle est utilisée judicieusement. Par exemple, il est possible que le fait d’ajouter une assurance paramétrique fasse en sorte qu’une organisation soit plus à l’aise face à une part plus grande du risque d’indemnisation supplémentaire au titre d’une assurance traditionnelle en cas d’ouragans, montant qui pourrait financer le coût de la solution d’assurance paramétrique. Avec la solution d’assurance paramétrique, une part moins importante du risque non traditionnel est prise en charge, ce qui permet, idéalement, de libérer des capitaux qui pourront être utilisés à d’autres fins et de réduire le coût du risque.

Mais outre l’incidence sur le coût du risque, l’assurance paramétrique constitue un important outil stratégique qui donne aux organisations la possibilité de travailler en partenariat avec les assureurs afin de résoudre d’autres problèmes commerciaux complexes. De nombreux événements exogènes entraînant l’interruption des activités sans dommages, comme la pandémie de COVID-19, ne sont pas facilement couverts par les solutions d’assurance existantes. Dans le cadre des efforts déployés collectivement par les intervenants du secteur pour améliorer la résilience à l’égard de ces événements et d’autres risques émergents, l’assurance paramétrique peut être un outil clé pour mieux apparier les capitaux au risque.

 

Assurance paramétrique et atténuation du risque lié aux tremblements de terre

Situation de risque :

Les locaux de l’entreprise sont situés dans une zone exposée aux tremblements de terre et présentent une combinaison de facteurs contrôlables (ingénierie et construction des actifs matériels dont l’entreprise est propriétaire) et de facteurs incontrôlables (degré de résilience des employés, des clients et des autres intervenants de la collectivité touchés par le sinistre potentiel). L’exemple décrit le risque que représente un tremblement de terre, mais toute exposition à une catastrophe naturelle peut s’appliquer.

Principales préoccupations :

  • L’absence de tremblement de terre depuis un certain temps et le manque de préparation de la population viennent s’ajouter aux facteurs incontrôlables.
  • Défis liés à l’assurance traditionnelle : limites inhérentes à la couverture, temps écoulé entre le moment où les paiements sont versés et celui où le problème est géré, marché ferme.

Problème : Conception des déclencheurs

  • Trouver la meilleure façon de concevoir les déclencheurs de l’assurance paramétrique qui correspondent aux attentes des courtiers sur le plan des risques que représentent les événements.
  • Établir un équilibre entre la simplicité et la complexité tout en maintenant la proposition de valeur de la couverture.

Conception de la solution paramétrique

Première étape : Comme il s’agit d’une couverture géographique, la première étape consiste à établir une corrélation entre la réponse de la solution paramétrique au risque en définissant les principales zones géographiques préoccupantes sur la propriété de l’entreprise et dans la collectivité, c’est-à-dire les zones qui seraient les plus touchées par un tremblement de terre. L’emplacement de chaque déclencheur associé à ces zones est ensuite établi, et ces emplacements forment les éléments de base de la solution paramétrique.

Deuxième étape : Une fois les mesures établies, des montants de garantie sont assortis à chacun des points, en proportion du niveau d’activité économique. Un tableau des paiements est ensuite établi. Pour chaque emplacement, une matrice de paiement préétablie est créée en fonction de l’intensité du risque. L’intensité d’un tremblement de terre aura une incidence sur le niveau de paiement et est fondée sur des mesures fournies par l’USGS, un tiers indépendant.

Évaluation de la solution

La solution peut être mise à l’essai en fonction d’événements passés ou de scénarios, y compris une étude de cas fondée sur une hypothétique « carte sismographique » de l’USGS. Pour chaque emplacement, les données sur l’intensité des tremblements de terre doivent être évaluées. Le paiement est versé selon un pourcentage lié à l’intensité du tremblement de terre, et ce pourcentage est appliqué à la limite prédéterminée de chaque déclencheur.